Œuvres de 1738 (I)

Author: Voltaire

Volume: 18A

Series: Œuvres complètes de Voltaire

Volume Editors: François Moureau, Jacques Spica, Madeleine Raaphorst, Basil Guy, Ralph A. Nablow

Publication Date: 2007

Pages: 362

ISBN: 978-0-7294-0893-6

Price: £105


About

La Vie de Monsieur Jean-Baptiste Rousseau, rédigée au printemps 1738 mais dont la virulence excluait la publication, est la biographie tendancieuse d’un ennemi juré. L’un des multiples chefs d’accusation contre Rousseau était son arrivisme. Voltaire traite du même thème à la fin de l’année sur un registre bien plus gai: la comédie des Originaux, dans laquelle un soi-disant aristocrate est entouré de personnages tous plus excentriques les uns que les autres, s’inspire du théâtre de la Restauration anglaise pour neutraliser la vogue de la comédie sentimentale. Sur Messieurs Jean Law, Melon, et Dutot révèle l’intérêt de Voltaire pour l’économie. Rendant compte des écrits de Melon, autrefois secrétaire du célèbre financier Law, et de ceux de Dutot, employé de la Compagnie des Indes, Voltaire note d’un ton approbateur que ‘jamais les belles-lettres n’ont été si liées avec la finance’. De la gloire, ou entretien avec un Chinois, où figure un Chinois négociant et lettré, réitère que la littérature et les affaires sont ‘deux choses qui ne devraient point du tout être incompatibles’, et emploie le regard de l’étranger pour remettre en question la conception euro-centrique de l’histoire et de la religion.

Table of contents

Vie de Monsieur Jean-Baptiste Rousseau (édition critique par François Moureau) Les Originaux (Edition critique par Jacques Spica) Sur Messieurs Jean Law, Melon, et Dutot (édition critique par Madeleine Raaphorst) De la gloire, ou entretien avec un Chinois (critical edition by Basil Guy) Shorter verse of 1738 (critical edition by Ralph A. Nablow): Epître au prince royal de Prusse, au nom de Mme la marquise Du Châtelet, à qui il avait demandé ce qu’elle faisait à Cirey A M. Clément, de Montpellier, qui avait adressé des vers à l’auteur, en l’exhortant à ne pas abandonner la poésie pour la physique Epître à M. Helvétius, ‘Apprenti fermier général’ Ode pour MM. de l’Académie des sciences, qui ont été sous l’équateur et au cercle polaire, mesurer des degrés de latitude A M. Jordan, à Berlin Epître au prince royal de Prusse, ‘Vous ordonnez, que je vous dise’ A M. de Pleen, qui attendait l’auteur chez Madame de Graffigny où l’on devait lire ‘La Pucelle’

Reviews

La plupart de ces textes ont été d’abord publiés dans des journaux et c’est toute l’activité des lettres au siècle des Lumières, via les gazettes, qui sont ainsi présentées au lecteur. […] Autant d’aspects inattendus dans l’œuvre de Voltaire que distingue brillamment cette édition et qui renforcent le rôle éminent de l’exil à Cirey dans la métamorphose du poète mondain en philosophe encyclopédique universel.

Renaud Bret-Vitoz, Revue d’histoire littéraire de la France 113.1 (2013)

We use cookies to help give you the best experience on our website. By continuing without changing your cookie settings, we assume you agree to this. Please read our cookie policy to find out more. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close