Œuvres de 1746–1748 (I)

Author: Voltaire

Volume: 30A

Series: Œuvres complètes de Voltaire

Volume Editors: Karlis Racevskis, Robert Niklaus et al

Publication Date: 2003

Pages: 531

ISBN: 978-0-7294-0800-4

Price: £110


About

The first of three volumes of Voltaire’s writings of 1746-1748, containing a major tragedy (Sémiramis, edited by Robert Niklaus), a comedy (La Femme qui a raison, edited by Russell Goulbourne and Mark Waddicor), as well as the Discours de M. de Voltaire à sa réception à l’académie française, edited by Karlis Raveskis, and Voltaire’s shorter verse of 1746-1748, edited by R. A. Nablow. It underscores how Voltaire deployed his consummate skill as a writer across the full breadth of genres and forms, establishing himself as a multifaceted public intellectual.
 

Table of contents

Discours de Monsieur de Voltaire à sa réception à l’Académie française, prononcé le lundi 9 mai 1746 (Critical edition by Karlis Racevskis) Sémiramis, tragédie (Critical edition by Robert Niklaus) La Femme qui a raison, comédie (Critical edition by Russell Goulbourne and Mark Waddicor) Shorter verse of 1746-1748 (Critical edition by Ralph A. Nablow): Epigramme, ‘La jeune et fringante Lise’ Ode, ‘Est-il encor des satiriques’ Couplets chantés par Polichinelle dans une fête à Sceaux Sur M. l’abbé comte de Clermont, prince du sang, et M. de Clermont-Gallerande, lieutenant général A M. Clément, de Dreux, sur les vers qu’il avait faits à l’occasion des lentilles envoyées à Mme Du Châtelet et à Voltaire par Mme la baronne Du Goulet Lettre à son altesse royale Mme la princesse de *** Vers sur ce que l’auteur occupait à Sceaux la chambre de M. de S. Aulaire, que Mme la duchesse du Maine appelait son berger A M. le comte Algarotti, qui était alors à la cour de Saxe Epître au roi de Prusse, ‘Les fileuses des destinées’ Parodie de la sarabande d’Issé A Mme Du Châtelet jouant à Sceaux le rôle d’Issé en 1747 A Mme Du B A Mme la duchesse du Maine, ‘Vous en qui je vois respirer’ A Mme de Pompadour alors Mme d’Etioles, qui venait de jouer la comédie aux petits appartements A Mme de Pompadour, ‘Les espirits et les cœurs’ Epître à M. le duc de Richelieu, ‘Dans vos projets étudiés’ Impromptu à Mme Du Châtelet, déguisée en Turc, et conduisant au bal Mme de Boufflers, déguisée en sultane Epître à M. le maréchal de Saxe, en lui envoyant les œuvres de M. le marquis de Rochemore, son ancien ami, mort depuis peu A M. de Saint-Lambert Compliment adressé au roi Stanislas et à Mme la princesse de La Roche-sur-Yon, sur le théâtre de Lunéville Au roi Stanislas, ‘Le ciel, comme Henri’ A Mlle de La Galaisière, jouant le rôle de Lucinde, dans l’Oracle A Mme de Bassompierre, abbesse de Poussai Au roi Stanislas à la clôture du théâtre de Lunéville A Mme de B***, en lui envoyant la Henriade Le Portrait manqué, à Mme la marquise de B*** Chanson composée pour la marquise de Boufflers Bouquet à Mme de Boufflers A Mme de B***, ‘Le nouveau Trajan de Lorrains’ Du beau palais de Lunéville Impromptu au prince de Beauvau Vers pour mettre au bas du portrait de Leibniz Impromptu sur le mariage de Mme la margrave de Baireuth A M. le président Hénault, ‘Vous, qui de la chronologie’ A M. le maréchal duc de Richelieu, à qui le sénat de Gênes avait érigé une statue Epigramme sur Boyer, théâtin, évêque de Mirepoix, qui aspirait au cardinalat

We use cookies to help give you the best experience on our website. By continuing without changing your cookie settings, we assume you agree to this. Please read our cookie policy to find out more. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close